5 ans de la galerie : rétrospective

5 ans de la galerie : rétrospective

La première galerie Outsiders a vu le jour à Rouen en 2015. Cinq ans plus tard, on compte désormais trois galeries dans sa ville d'origine et deux à Enghien-les-Bains. Si le projet a pris de l'ampleur, le concept lui reste le même : proposer une sélection d'oeuvres réalisées par des artistes émergents que nous considérons comme prometteurs. Ils sont issus pour la plupart de l'art urbain, des arts numériques, du pop-art ou encore de la figuration libre et viennent de tous les horizons.

Outsiders, ça part d'une histoire entre potes. Paul Delahaye le gérant, ouvre une première galerie au 12 rue du Père-Adam en 2015, avec les artistes rouennais « Shalik » et « Cumbone », où ils exposent les toiles d'amis et d'artistes du coin. Avec une line-up déjà axée street, la galerie proposait également des œuvres issues de la culture pop-art. Le bouche à oreille fait rapidement effet et l'équipe s'agrandit, la galerie investie un espace supplémentaire toujours rue du père Adam et double ainsi sa surface d'exposition. 

Après la rencontre de Paul avec Milo Savic au Maroc, une galerie éphémère voit le jour à Gueliz, le quartier français de Marrakech. En 2018, Milo devient père et décide de rentrer en France dans sa ville d'origine et la collaboration continue puisqu'il y devient co-gérant des deux galeries d'Enghien-les-Bains, dont il assure la gestion et l'animation quotidienne.

Entre temps, à Rouen, Outsiders a déménagé rue de la République en novembre 2017 dans un espace beaucoup plus vaste de 150m2. La galerie commence à se faire un nom et sa notoriété s'accroît, ce qui permet notamment d'exposer quelques artistes plus reconnus dans leur secteur et d'y organiser de nombreux vernissages d'expositions personnelles des artistes historiques permanents.

C'est en septembre 2019, suite à l'opportunité de reprendre une galerie typée « art urbain » idéalement placée sur la presqu'île de Lyon dans le quartier d'Ainay que nous saisissons l'occasion de s'y installer pendant 1 an. 

Puis l'été dernier, la galerie « Ellipse by Outsiders » voit le jour au 47 rue Damiette avec un nouveau pote, John, qui avait démarré son bar, voisin de la première galerie rue du père et devenu un des plus proches amis de Paul. C'est le retour de la galerie esprit « copains » du début puisque notre ami Alex Mejia nous rejoint dans cette aventure au même moment. Petite mais chaleureuse, on y trouve des petits formats, des éditions, etc. L'idée est de proposer un retour au source, en y retrouvant l'esprit boutique de la toute première galerie

Inaugurant tout juste son dernier espace d'exposition au 7 rue Saint Denis, c'est ici qu'Outsiders présentera ses prochains solo-shows. Le reste du temps, la line-up sera ancrée street avec également un espace dédié au pop-art. La galerie de la rue de la République va quant à elle se concentrer sur une sélection d'oeuvres plus contemporaines. Le nouveau local de 300m2 vient s'ajouter aux précédents afin de présenter toujours plus d'artistes et permettre au plus grand nombre d'acquérir des œuvres originales : multiples ou pièces uniques, toute la gamme est désormais déployée dans nos différents espaces. 

Avec le temps, nous nous développons et nous collaborons désormais avec des artistes dont la notoriété est plus importante. Certains sont d'ailleurs des artistes présents depuis le début et qui ont grandit avec la galerie. Cependant les nouveaux entrants restent pour la plupart des artistes émergents, car notre but sera toujours de dénicher les jeunes talents de demain. De plus, il est essentiel pour nous de conserver un lien amical et privilégié avec tous les artistes, car oui, vous l'aurez compris, l'amitié, c'est un peu la marque de fabrique d'Outsiders. En effet, nous veillons à ce que chacun puisse partager ses idées et exprimer son point de vue car c'est ainsi que naissent les plus beaux projets. 

Au delà de notre activité de galerie, notre volonté première est de promouvoir l'art et nos artistes. Pour cela, nous ne cessons d'imaginer des projets afin de mettre en lumière le street art et faire vivre la ville. Le "MUR ROUEN" par exemple, est un projet que l'on a mené main dans la main avec la mairie. Situé au 15 rue Alsace Lorraine, cet espace d'expression à ciel ouvert est un véritable lieu de rencontre entre artistes et citoyens, nous aimons liée de proposer un "musée à ciel ouvert" et ainsi attirer l'attention des passant et autres amateurs d'art n'osant pas en temps normal pousser la porte d'une galerie. Travaillant sans cesses sur de sur de nouveaux projets, nous souhaitons être un véritable intermédiaire entre vous et les artistes, afin de vous faire découvrir, lors d'événements et autres manifestations, les différentes facettes de l'art.

Rédaction : Titia Juif, chargée de communication

La Première galerie, inaugurée en octobre 2015 et rapidement suivie de l'ouverture de l'annexe dans la même rue 

Outsiders Marrakech, galerie éphémère implantée dans le centre ville, en partenariat avec le B.for Marrakech.

Implantation de la galerie Rouennaise dans un nouvel espace, au 20 rue de la République

Ouverture de la galerie d'Enghien les bains, située dans le centre ville, Rue Blanche, suivie de l'ouverture d'une annexe Rue du Général de Gaulle.

Implantation de la galerie sur la presqu'ile de Lyon, dans le 2e arrondissement de la ville. 

Ouverture de l'espace dédié au petits formats et aux éditions d'art, au 47 rue Damiette à Rouen.

 

Ouverture d'un nouvel espace à Rouen, Rue Saint Denis. 


Post comments